Que couvre la dommage ouvrage ?


Selon la loi, tous les particuliers ou les professionnels, constructeurs de maisons individuelles ou maîtres d’ouvrage, qui décident de réaliser un projet de construction ou de rénovation importante comme une extension, une surélévation ou un ravalement de façade importante doivent souscrire à la dommage ouvrage (https://www.dommage-ouvrage.com) avant l’ouverture du chantier.

Qu’est-ce qu’une assurance dommage ouvrage ?

Dommage ouvrage

Cette assurance dommage est une assurance obligatoire pour les constructions neuves ou pour les rénovations de gros œuvre. Elle a pour intérêt de garantir le remboursement et de répartir rapidement les travaux concernant la garantie décennale sans attendre la décision du tribunal sur les responsabilités de chacun. Sa souscription doit être faite avant l’ouverture du chantier et prendra effet à la fin de la première année suivant la réception définitive des travaux et prendra fin en même temps que la garantie décennale soit pour une durée de 9 ans.

Quels sont les dommages couverts ?

L’assurance prend en charge la couverture des vices et des malfaçons compromettant la solidité de la construction, elle couvre également le problème qui empêche l’utilisation normale da la maison ou qui peut la rendre inhabitable. Ces vices et ces malfaçons peuvent être un vice du sol, des fissures importantes dans une maison, un affaissement de plancher, un effondrement de toiture, etc. Les autres dommages qui peuvent affecter la solidité de la construction comme un défaut d’isolation thermique des murs, une rupture de canalisation encastrée ou une installation électrique défectueuse sont également couvert par cette type d’assurance.

Par contre, le problème lié au vieillissement de la maison ou tous travaux de réparation d’un dégât esthétiques ne sont pas pris en charge par la garantie dommage ouvrage. Elle ne couvre pas également le dommage dû à l’incendie ainsi que le défaut de finition des travaux par l’entrepreneur.